top of page

Vive le printemps !

Le soleil revient lentement mais sûrement, et avec lui s’éveillent nos envies de nouvelles routes. Vous sentez venir la saison des bourgeons, mais vous voudriez pouvoir la vivre pleinement ? Je peux vous aider !


Parler du printemps dès le début du mois de mars ? Vous ne vous trompez pas, nous sommes encore à deux semaines du 21. Mais selon différentes cultures d'Asie, les saisons sont de longs processus, dont les contours ne sont pas toujours si nets. Par exemple, en Chine, on estime traditionnellement que le printemps et le début de l'année arrivent dès le Nouvel An lunaire, entre la fin janvier et le début février. Depuis 1873, le Japon fête le début de la nouvelle année le 1ᵉʳ janvier selon le calendrier grégorien, après l'avoir historiquement célébré au début du printemps, comme la Corée ou la Chine.


Le printemps au Japon

Ce n’est pas juste un choix arbitraire et théorique, mais bien basé sur l'observation du monde. Vous l’aurez sans doute remarqué dans la rue et dans la nature : certains arbres ont déjà des bourgeons au bout de leurs branches depuis le mois de février. Les jours s'illuminent subtilement et le chant des oiseaux se laisse entendre à nouveau tôt le matin. Le changement de saison est déjà bien en cours, même si, dans notre calendrier occidental, nous sommes encore en hiver.

Des bourgeons sur une branche.

L'arrivée du printemps au Japon est marquée par la floraison des cerisiers, évènement national particulièrement surveillé. Cette année, les premières fleurs sont annoncées dès le 19 mars dans les régions plus chaudes de Shikoku et de Kyoshu, au sud de l'archipel nippon.


La coutume japonaise traditionnelle du o-hanami "regarder les fleurs" — est l'occasion de les fêter dans tout le Japon. Si vous habitez en Ile-de-France, vous pourrez admirer les magnifiques cerisiers du Japon (ou sakura) du domaine de Sceaux dès la fin du mois de mars et pique-niquer sous leurs fleurs.


Le printemps dans les pratiques de santé traditionnelles japonaises

Dans les médecines traditionnelles asiatiques, les forces qui régissent les saisons concernent autant les plantes et animaux que le corps humain et ses processus internes. L'équilibre subtil du fonctionnement des organes varie selon la période de l’année et de la journée, et nos humeurs et états de santé varient en conséquence.


Au printemps, le réveil de la nature et le début d'un nouveau cycle pour le monde vivant se traduit dans une vitalité et une énergie renouvelées, après des mois de ralentissement et d'enfermement. La lumière du jour augmente sensiblement et ses effets sont bénéfiques pour les plantes comme pour les humains. Au-delà de la régulation de l'horloge interne, elle stimule la production de la sérotonine, hormone de la bonne humeur, et elle est source de vitamine D.


C’est la bonne saison pour se lancer à la découverte de nouveaux chemins, d'envisager et d'entreprendre des projets. C'est aussi une bonne occasion de faire le ménage à la maison ou… dans ses idées ! Au calme de l’hiver succède un bouillonnement vivifiant.


Pour un printemps tout en douceur

Aborder la nouvelle saison, c'est aussi penser à notre microbiote intestinal, sans doute bien malmené par des aliments riches ou des portions un peu trop généreuses pendant la période hivernale. Le printemps est aussi la saison où le foie se réveille. Une occasion idéale de l'aider à faire ce qu'il fait de mieux : nettoyer notre organisme !


Une diète favorisant les aliments adéquats et une hygiène de vie en accord avec le rythme de la saison peuvent vous aider à profiter au maximum de ce moment de l’année. En y associant des techniques japonaises comme le shiatsu, le sokuatsu ou la moxibustion, nous pouvons aider à améliorer la circulation, réactiver le corps et stimuler ses différents processus.


Pour vous aider dans ce moment de renouveau, vous pouvez prendre rendez-vous au cabinet à Paris ou en Normandie. Je serai heureuse de pouvoir vous accompagner dans ce nouveau chapitre de l’année 2024.

Commentaires


bottom of page