Au rythme des saisons

L’automne, bien installé, nous trouve parfois fatigué.es, alors que l’odeur des vacances flotte encore autour de nous ! Vous vous reconnaissez ? Sachez que c’est bien plus fréquent qu’il n'y semble.


Les vacances d’été sont finies depuis moins de deux mois, mais pour certains, elles ont l'air bien lointaines ! Ceci dit, il est assez logique de se sentir en manque d’énergie à cette période. Le rythme du long trimestre de rentrée est souvent intense. De plus, la tendance fréquente est de vouloir trop en faire, alors que le changement de saison, l'humidité et le froid se font déjà sentir. Les virus saisonniers, qui profitent des défenses affaiblies de certain·es, font aussi leur grand retour.

La fatigue est profondément ancrée dans notre société, à croire qu'il faudrait apprendre à vivre avec elle. Résultat d’une vie trop riche, trop agitée en permanence, cet état d'épuisement a des conséquences bien réelles. Qui dit fatigue dit aussi irritabilité, manque de concentration, ralentissement du métabolisme. On observe aussi des effets physiques, comme les douleurs articulaires.


Notre qualité de vie est, en somme, fortement impactée par cet état. S'acquitter des tâches quotidiennes, ou tout simplement se concentrer, demande un réel effort. Pourtant, notre quotidien n'a pas à être un combat contre des forces qui nous dépassent.


La MTJ et la fatigue


Côté positif, les problèmes récurrents sont parfois ceux pour lesquels on a des réponses. La fatigue est une question que la médecine traditionnelle japonaise connaît bien, et elle propose plusieurs angles d'actions qui s’avèrent utiles et complémentaires pour aborder cet état.


Un point incontournable est l'attention portée à notre alimentation. Avec le froid qui approche, repas chauds et hydratation régulière - notamment avec des boissons chaudes/tièdes - permettent au corps de conserver son énergie et de se réchauffer. Les bonnes habitudes alimentaires aident au fonctionnement du système digestif et immunitaire : horaires de restauration réguliers, repas tranquilles où l'on prend le temps de manger et de mastiquer. Mais aussi, nourriture équilibrée et variée, avec des produits de saison !

Une autre approche est la moxibustion, qui redonne de l'énergie, réchauffe et permet de compenser les déséquilibres et/ou les manques du corps. Au fil des siècles, l'utilisation de la chaleur dégagée par la combustion de l'armoise a été poussée à un haut degré de sophistication par les Japonais. Ceux qui viennent régulièrement au cabinet connaissent sans doute cette odeur particulière de plante, et peut-être même pu apprécier les bienfaits de cette pratique. Dans les prochains mois, je vous parlerai davantage de cette technique puissante.


Indispensable : se reposer


Nous savons que nos obligations et préoccupations dépassent largement le cadre de nos vies professionnelles. S’accorder le temps de souffler, afin de reprendre des forces, s'avère donc nécessaire à notre bon fonctionnement. Mais, comme j’en parlais récemment, nous prenons peu en compte ce besoin. À commencer, simplement, par le fait de se coucher tôt pour “se réparer".


Il est vrai que la fatigue elle-même peut nuire à la qualité de notre sommeil. Mais en agissant sur d'autres aspects de notre vie - diète, activité physique, etc. -, on peut aussi améliorer le repos nocturne. C'est dans ce même esprit qu'il faut accepter de ralentir le rythme, de cloisonner les activités pour éviter la “surchauffe“ et les montées de stress.


Heureusement, nous savons que nos efforts paient, et chaque petit pas compte pour aller vers une vie sereine et plus équilibrée. Dans cet esprit, je vous souhaite un bel d’automne, plein de nouvelles forces !


Rester en forme ? Prenez rendez-vous par ici.

Pour en savoir plus sur la MTJ, plongez dans “Le grand livre de la médecine traditionnelle japonaise” aux Editions Leduc.

Pour me suivre sur Facebook, c’est plutôt par là.