Un début d’année détox


Commencer l’année plein·es de vie. Qui ne rêve pas de cela ? Mais le premier mois de l’année a cette capacité étonnante à nous rouler dessus comme un poids lourd sans freins. Mon conseil ? Commencer par ce qu’on mange.

Bonne année à toutes et à tous ! Si vous me lisez régulièrement, vous savez déjà que l’alimentation est un sujet qui me tient à cœur. Porter l’attention à ce qui fait que notre corps fonctionne est un geste très puissant de soin envers soi-même. Dans cette période où nous revenons des fêtes (pour réduites qu’elles aient été), adopter une alimentation apte à drainer le corps et soulager l’esprit, afin de mieux commencer l’année, est une pratique que je ne saurais assez recommander. Alors, un janvier détox, ça vous tente ?


Une cure détox en hiver, c’est possible !


La logique est simple : il s’agit de se fixer une période - quelques jours, voire quelques semaines, en restant toujours à l’écoute de son corps - pendant lesquelles on aidera le corps à se défaire des toxines qu’il a accumulé pendant l’année. Premier pas donc : abandonner les excitants et tous ces aliments qui alourdissent la digestion.

Mettez en pause le café, l’alcool, la cigarette peut-être ? L’année commence, c’est l’heure de rêver !


Deuxième étape : manger des aliments que le corps digérera facilement, et qui faciliteront l’élimination des toxines. Les bouillons dont je parlais le mois dernier seront de très bons choix, mais aussi les smoothies (sucrés OU salés) et autres veloutés peu assaisonnés. Les cuissons douces, à l’eau ou encore à la vapeur, sont à privilégier.

Je parlais en décembre de l’importance de manger de saison. Parmi les belles racines que l’hiver nous propose, celle qui s’érige incontestablement comme la reine en matière de détox est la betterave ! Elle stimule l’activité du foie, en plus d’être riche en nutriments. Cuite, en soupe, voire fermentée pour celles et ceux qui en ont l’habitude ou la curiosité, c’est une puissante alliée ce mois-ci, à consommer néanmoins avec modération. Une autre racine à découvrir est le curcuma frais, qui réchauffe, active et stimule les défenses. À éviter donc le soir et à doser avec attention. Éloignez-vous aussi des laitages, et penchez plutôt pour les laits végétaux, au moins pendant les jours de votre cure.


Soignons les détails !


Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une diète légère ne provoquera pas nécessairement une baisse de l’énergie, même si l’on peut observer ce type de réaction au début. Pour votre santé, n’arrêtez pas votre activité physique ! Mais modulez-la, et n'oubliez que transpirer est une des manières naturelles par lesquelles le corps se débarrasse des substances toxiques et inutiles.

Rappelez-vous : il s’agit au fond d’aider le corps à mieux faire ce qu’il sait faire déjà.


Pour finir, et même si cela peut vous sembler banal, faites attention au froid ! La nourriture d’hiver est souvent plus grasse et copieuse, et ce pour une bonne raison : elle nous aide à faire face aux baisses de température. En passant à une alimentation légère, il faudra redoubler d'attention et veiller à être bien couvert·es, à l’extérieur comme chez soi. Les infusions chaudes seront bienvenues pendant cette période : les tisanes, et les thés à faible teneur en caféine, comme le thé blanc.


(Un petit plus pour celles et ceux qui voudraient aller plus loin : avez-vous déjà pensé à la mono diète ou au jeûne, qu'il soit hydrique ou intermittent ? Des séjours sont proposés dans différents endroits de France pour s’initier et profiter au maximum de ces moments en étant bien encadré·es par des personnes compétentes. Attention à ne pas vous y lancer sans précaution cependant ! )

Préparons ensemble votre pause détox de janvier ! Prenez rendez-vous par ici.

Pour me suivre sur Facebook, c’est plutôt par là.