Le déconfinement dans votre assiette

Votre confinement était-il plutôt gourmand ? Ou bien vous êtes-vous surpris par votre hygiène de vie ? Quel que soit le cas, avec le retour d’un quotidien normal, garder (ou reprendre !) des habitudes alimentaires correctes peut sembler un défi de taille. Pas de panique pourtant, j’ai un ou deux conseils pour vous.


Sans doute certain·es parmi vous auront constaté le fait suivant : personne n’a mangé de la même manière pendant le confinement. C’est d’ailleurs vrai pour moi aussi ! Pour certain.es, ce qui s’annonçait au début comme deux semaines de petits plaisirs et apéros s’est prolongé pendant presque deux mois. Pour d’autres, ce fut au contraire l’occasion de découvrir que cuisiner est non seulement bon pour notre santé, mais aussi très souvent un réel moment de partage et de plaisir !

Alors qu’un mois de déconfinement vient de s’écouler, et avec la réouverture des terrasses, vous vous demandez sans doute comment repartir du bon pied, ou comment garder les bons réflexes …


Bien manger : une affaire de tous les jours

Comme je le détaillais dans un article précédent, il y a plusieurs manières pour prendre en main son alimentation, sans se compliquer particulièrement la vie. Réduire considérablement la consommation de viande et faire des légumes le centre du repas - et non pas un accompagnement - c’est déjà un bon début. On y ajoutera entre autres le fait de manger à des heures régulières, aspect très souvent négligé, vie citadine oblige.

Il est certain que nos habitudes alimentaires sont le résultat de plusieurs facteurs. Nos rythmes de vie, notre situation personnelle, ou encore des événements imprévus peuvent tous jouer sur nos envies de manger. Parmi les différents outils dont la médecine traditionnelle japonaise dispose pour ce type de cas, il existe des techniques efficaces qui visent à réduire l’appétit. De bons résultats peuvent être obtenus après environ quatre à cinq semaines !

Sortir du confinement en mangeant correctement

Nous vivons encore une période incertaine, et le stress peut nous jouer bien des tours. L’important, comme toujours, est moins de ne jamais faire des écarts que de garder un rythme de croisière. La santé se construit de manière globale, et engage à la fois nos habitudes de sommeil, notre état émotionnel, notre activité physique, et plus encore.

Profitons du retour des beaux jours et de la reprise de la vie en extérieur (tout en restant prudent·es !), en évitant de multiplier les excès de nourriture et d’alcool. J’espère vous retrouver bientôt au cabinet ; d’ici là, prenez soin de vous.

  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon

© 2020 – Claire Rouger

Certifiée par l'Institut Européen de Médecine Traditionnelle Japonaise