Arrêter de fumer / sauver la planète, même combat !

La Journée mondiale sans tabac 2022 est placée sous le signe de l’écologie. Une belle occasion de se rappeler que le tabagisme nuit gravement à la santé de la planète, comme à celle des fumeurs.


Il y a quelques mois (infolettre novembre 2021), je vous invitais à faire un pas de côté et à réfléchir à arrêter de fumer pour votre santé, mais aussi pour celle de la planète. Et voilà que le thème du 31 mai 2022 - Journée mondiale sans tabac 2022 est précisément celui-là ! Son titre “Le tabac : une menace pour l’environnement”.

Je vous invite donc à revoir quelques raisons pour lesquelles arrêter de fumer pourrait être votre écogeste du printemps.


Le tabac, un (très) gros pollueur


La première chose à ne jamais oublier est que, au-delà du simple paquet de cigarettes, le tabac est une immense industrie mondiale. Et “grande échelle“ rime souvent avec empreinte carbone tout aussi importante ! Imaginez l’impact de la culture, de la déforestation, de la transformation et de l'acheminement de tout le tabac vendu sur terre. Et là nous parlons seulement d’émissions de gaz à effet de serre, puisque d’autres effets doivent aussi être pris en compte. Par exemple, saviez-vous qu’on estime à presque 3,5 millions le nombre d’hectares de forêt détruits pour faire place aux cultures de tabac ?

Au-delà de la culture elle-même, les cigarettes électroniques et autres produits du tabac chauffés contiennent des batteries difficiles à recycler, ou des produits chimiques non biodégradables.


Derrière le tabagisme se trouve aussi une industrie qui creuse les inégalités entre les pays. Le tabac est très majoritairement cultivé dans les pays pauvres, qui subissent les premiers l’impact écologique de ce secteur, l’une des principales monocultures de la planète. De plus, les bénéfices générés sont largement encaissés dans les pays riches, tandis que les pays producteurs sont poussés à continuer à miser sur cette industrie destructrice pour générer des revenus.


Vous aurez par ailleurs constaté que les grandes compagnies cigarettières communiquent beaucoup ces dernières temps au sujet de leur investissement en faveur de projets dits “verts”. Ces tentatives de verdir sont surtout une façade, un écran de fumée verte sur les plus grands pollueurs de la planète.


Arrêter de fumer, c’est tout bénéfice


Fumer n’est bon ni pour la planète ni pour vous. Le tabac a un impact sur votre santé à différents niveaux, de votre système cardiovasculaire à la qualité de votre sommeil, sans parler de votre budget.

C’est une des principales causes de mort évitables en France, puisqu’il coûte la vie à 75 000 personnes par an.

Si vous êtes l’un·e des 15 millions de fumeurs en France et que vous souhaitez arrêter, la MTJ peut vous aider à franchir le pas. Et pour une fois, pas de substituts nicotiniques, mais une méthode naturelle et efficace. N’attendez plus pour cesser de fumer !


Sauvez la planète et vos poumons, prenez rendez-vous par ici.

Pour savoir plus sur la MTJ, plongez dans “Le grand livre de la médecine traditionnelle japonaise” aux Éditions Leduc.

Pour m'entendre, écoutez cet entretien sur France Bleu Azur.

Pour me suivre sur Facebook, c’est plutôt par là.


Si vous ne souhaitez plus recevoir cette infolettre, merci de me le signaler.