À fleur de peau !


On dit souvent que les choses importantes ne sont pas toujours visibles au premier abord. Sans entrer dans le débat, il faut dire tout de même que la peau en offre un beau contre-exemple. En cette saison où elle s'expose en plein air bien plus que d’habitude, je vous propose de prendre quelques minutes pour penser à ce que vous pouvez faire pour votre peau.

La peau est, en quelque sorte, notre carte de présentation. Elle est immédiatement visible au premier abord, mais elle révèle surtout beaucoup d'informations sur chacun, pourvu que l’on ait l'œil aiguisé ! Les habitudes de vie, la qualité du sommeil, l’hygiène, l’alimentation : toutes transparaissent à travers cette fine enveloppe de protection qui sépare l’intérieur du corps du monde extérieur.

Depuis des siècles, une belle peau a fait l’objet de louanges et de jalousie : signe de beauté, de distinction et souvent de richesse. Cela n’a pas changé de nos jours, et il faut dire qu’il n’est pas toujours aisé de garder en bon état notre épiderme. La peau du visage et le teint font l’objet d’attentions bien spécifiques - en particulier pour les femmes - même si cela ne leur est pas exclusif. Au Japon, pas d’exception. Mais que dit la médecine traditionnelle japonaise sur notre peau ?


Redonner de l’éclat à la peau grâce à la MTJ


Dès le VIIIe siècle, les japonais ont valorisé les peaux très claires, en particulier pour les femmes, d’où l’utilisation d’abord de fards blancs puis la recherche d’un teint frais et naturel ; l’absence de tâches et d’autres macules étaient tout aussi importantes. Certes, les techniques de la MTJ n’éclaircissent pas la peau et les canons de beauté occidentaux diffèrent encore majoritairement de l'idéal d'une carnation très pâle. Elles permettent cependant de redonner de l’éclat au visage, en stimulant la circulation sanguine, de renforcer la tonicité des muscles du visage. Elle peut aussi cibler des problèmes cutanés tels que les rougeurs ou l’acné.


Comment la MTJ approche-t-elle ce type de soins ? Comme d’habitude, avec une palette d’outils ! Celui qui s’applique le plus communément est le shiatsu sur des zones et trajets spécifiques de la tête et du visage. Soin relativement doux, il permet en même temps de travailler en profondeur sur les muscles. Il est aussi possible d’employer des petits outils ou de la micro acupuncture spécifique.


La peau, notre reflet


La MTJ est une approche intégrale, et la santé de la peau n’est pas qu’une affaire de soins appliqués localement et ponctuellement. Vous me voyez venir : un beau teint est le résultat d’une hygiène de vie générale ! Le premier point de vigilance est ce que l’on mange et ce que l’on boit. Notamment en cette période, veiller à s’hydrater - à la fois en buvant de l’eau régulièrement et en mangeant des produits de saison riches en cet élément, comme les tomates et les concombres - est une préoccupation qu’il ne faut pas négliger. Quelques oléagineux savamment dosés apportent à la peau la part d’acides gras bénéfiques nécessaire à son élasticité.


Avec l’alimentation, la qualité du sommeil a un effet notoire sur la santé cutanée. Quand elle laisse à désirer, le vieillissement de la peau s’accélère de manière visible. Et comme les choses, bonnes et mauvaises, vont par grappes, les facteurs classiques contribuant à baisser la qualité du repos - notamment la cigarette - ont souvent un effet tout aussi délétère sur la peau.


En cette saison ensoleillée, il faudra veiller d’autant plus à protéger la peau des effets des rayons UV, en appliquant régulièrement de la protection solaire, ou en portant des vêtements longs et amples en cas de trop forte sensibilité. Une exposition mal maîtrisée peut avoir des conséquences tout à fait graves sur le long terme. Et puisque j’ai commencé en parlant de beauté, dois-je préciser que le style crevette n’est pas encore devenu un incontournable ?!


Je profite de cette infolettre pour partager avec vous ce que je prépare depuis plus d’un an : il s’agit de l'ouvrage La médecine traditionnelle japonaise. Le grand livre, à paraître aux Éditions Leduc le 9 septembre prochain. Je suis fière et heureuse de cette sortie ! J’aurai l’occasion d’ici là de vous parler plus de ce livre, gardez donc un œil sur votre boîte mail !


Parlons de votre peau en face à face ! Prenez rendez-vous par ici.

Pour me suivre sur Facebook, c’est plutôt par là.


Si vous ne souhaitez plus recevoir cette infolettre, merci de me le signaler.